Huile de palme hydrogénée ou non, c’est un non!

Durant les 20 dernières années, l’huile de palme a remplacée graduellement les huiles végétales et graisses animales de qualité dans nos aliments, au détriment de notre santé, de celle de ses travailleurs et des plantations de palmiers par la déforestation rapide qu’engendre cette culture. On la retrouve maintenant partout : craquelins, friandises chocolatées et sucrées, tartinades, popcorn au micro-onde, panure, friture, chips, gâteaux et desserts, restauration rapide pour n’en nommer que quelques exemples. Le prix à la tonne était si abordable à moins de 300$ la tonne à la fin des années 90, il est passé à plus de 1200$, plus du quadruple en 2006 dans le monde pour atteindre un nouveau plancher à cause d’une baisse de la demande en 2012 mais aussi d’une surexploitation des travailleurs de cette industrie.

Les industriels ont trouvé un moyen de valoriser le produit en le transformant en 2 phases «vendables» et ainsi augmenter ses propriétés texturantes du même coup. C’est évident lorsque tout le monde surconsomme un produit, on fini par détruire la nature et les gens du milieu environnant ! Ces modifications d’une huile brute et crue, initialement riche en pigments antioxydants, vitamine E et A et «pratiquement inoffensive si cultivée sans pesticide» sur la santé, transforme le tout en un tueur à petit feu qui peut même augmenter le risque de dépression mentale! Sans compter les effets délétères sur notre santé déjà connus des gras saturés et Trans. Voici pourquoi, en résumé, il faut l’éviter.

huile palme Ghana

Premièrement, l’huile est pressée à chaud et raffinée. Loin des huiles extra vierges de première pression à froid d’olive par exemple mais ce n’est pas le problème car plusieurs huiles suivent ce procédé et sont quand même de bonne qualité. C’est qu’on transforme ensuite l’huile raffinée en substituant ses bons gras insaturés Cis par des gras saturés pour changer ses propriétés texturantes et de conservation dans les aliments. L’oléine et la stéarine de palme sont les 2 fractions. L’oléine peut servir à la friture après transformation et elle remplace les huiles végétales de qualité dans plusieurs pays du sud au détriment de la santé du coeur. La stéarine elle, utilisée dans les chocolat par exemple contient environ 70% de gras saturé ! C’est 2 fois plus que le gras de porc et pas naturel du tout comparé aux ratios d’acides gras propres à cette plante! En plus, ensuite l’oléine est saturée par hydrogénation partielle, en «margarine» avec des catalyseurs en industrie ou chauffage haute température. On obtient donc une grande quantité de gras Trans responsables de l’augmentation du mauvais cholestérol LDL et diminuent le bon HDL dans notre sang. Le problème c’est qu’on ne parle que des gras SATURÉS, trans et INSATURÉS sur les emballages, les matières grasses insaturées Trans elles sont oubliées et qui ne sont pas étiquetés et elles causes des troubles de dépression!

Fait à noter important, la forêt tropicale Asie du Sud , qui représente 11% de la réserve mondiale, est en danger à cause de la culture de palme selon Nature journal of Science. Cette déforestation de notre «Rainforest» planétaire réduit la biodiversité, cause des problèmes écologiques importants pour la faune.

Les travailleurs de cette industrie sont aussi en danger. Ils n’ont pas les mêmes lois que l’Union Européenne qui a banni plusieurs pescitides entre 2004 et 2007 tels le Paraquat très toxique qui tue des milliers de travailleurs et insuffisance rénale, fibrose pulmonaire par simple contact cutané à des solutions concentrées et ulcères abdominaux. Un article sur les travailleurs de Malaysie en anglais, que vous pouvez traduire en français avec google translate, explique la réalité des travailleurs de cette région qui n’ont pas accès à la protection corporelle requise pour l’utilisation de ces produits chimiques mortels et qui hésitent à dénoncer leur empoisonnement car ils n’ont pas les moyens de se faire soigner, puisqu’il n’existe aucun antidote à l’empoisonnement ou qu’ils ont peur de perdre leur seul emploi. On enlève même les étiquettes signalétiques de toxicité sur ces bouteilles avant de leur remettre afin qu’ils restent dans l’ignorance. Endosulfane, 2,4-D dimethylamine et diuron, glyphosate, cypermethrine et carbofurane, maneb, c’est la santé de toute une population qui en souffre, enfants inclus:

Endocrine disruption can affect particularly unborn babies —disturbing growth and formation, causing systemic and functional deficiencies like lowered IQ levels, susceptibility to disease, behavioural problems, and effects on future fertility. These impacts on children seriously threaten the future of whole communities, and could mire communities in more social and economic disintegration, greater poverty and suffering

L’huile de palme ou de palmiste hydrogénée ou non se retrouve partout alors faites de bons choix. N’oubliez-pas que les huiles de soya, canola ou cotton ne sont pas des meilleurs choix. Malgré qu’elles sont de sources végétales, elles n’en demeurent pas moins transgéniques ou lourdement contaminées aux pesticides. Favoriser les huiles d’olive et de tournesol dans vos aliments.

Lisez les ingrédients avant de mettre quoi que ce soit de la sorte dans votre panier d’épicerie. Faites vos repas vous-mêmes et mangez le moins possible d’aliments transformés et gras.

Utilisez ces huiles comme corps gras: Olive, sésame, pépins de raisins, tournesol bio, de noix pour vos salades. Prenez du beurre plutôt que la margarine pour vos recettes ou votre repas, c’est bien plus naturel et ne vous fiez-pas au fait que le beurre est plus «saturé», en réalité c’est un argument ridicule de l’industrie pour vous faire manger de l’huile douteuse modifiée, chauffée et chimiquement transestérifiée! Beurk! Un article sur le sujet sera bientôt offert aux lecteurs de MSD.

Pour un article complet qui fait pas mal le tour du sujet huile de palme et bien rédigé, lisez sur Agriculture et Environnement.

La conscience sociale, ça fait du bien!

Laisser un commentaire