Les petits fruits plus dangereux que les sodas ? Analysons ça..

J’adore les petits fruits. Cela doit provenir de mon enfance. Mon grand-père était un jardinier-maraîcher formidable. Il avait des plants de groseilles, de mûres et de framboises délicieuses et je me régalais à coup sûr en le visitant. C’était un homme d’exception, il comprenait la nature et la respectait. Il faisait lui même ses croisements, boutures et germinations au printemps et récupérait ses graines à la fin de la saison. Sirop d’érable, noix de son noyer, tomates délicieuses, on avait le choix. Aujourd’hui, rare sont les fruits et légumes, mêmes biologiques, qui égalent la saveur de ceux de mon grand-père à l’époque et qui sont sans vice caché.

Je me fais tout de même un smoothie plusieurs fois semaine avec des fruits surgelés ou frais ou des légumes verts, du yaourt grec ou des protéines végétales de chanvre et des poudres de super aliments crus ou d’algues marines. En saison, j’en consomme encore à la tonne! Mais je suis conscient qu’une trop grande consommation de fruits, c’est comme d’autres abus. Je sais aussi que les fruits du marché importés sont maintenant issus de méga entreprises et que les méthodes de cultures et sanitaires sont souvent douteuses, même si la production et la durée de vie tablette ont augmentées par différentes méthodes (transport sous atmosphère modifié, génétique modifiée, chimique et autres).

Une chose est sûr, oui, les fruits contiennent du sucre et des acides organiques et notre corps se porte mieux lorsqu’il est actif et exposé au chaud soleil pour tamponner ces acides durant l’été et réduire leur impacts sur notre corps. Mais y a-t-il de réels dangers à en manger et est-ce le fruit lui-même, son sucre ou quelque chose d’autre qui cause problème ? Quel est le meilleur choix, frais ou surgelé, local ou importé ? Ils sont tous bons mais étonemment le surgelé a une longueur d’avance puisqu’ils sont déjà lavés et séchés. Le bio reste le vaincqueur.

Récemment, quelques articles sur Steve Jobs, ex co-fondateur et directeur général d’Apple, mentionnaient que ce derniers était un grand consommateur de fruits frais, il était même selon certain un fruitarien, à l’exception du poisson toléré dans sa diète. Il souffrait aussi de désordre alimentaire évident, mangeant parfois que des pommes pour 1 semaine par exemple ou étirait des cures de jus de 2 jours pour 1 semaine entière. Étonnement, c’est une tumeur «neuroendocrinienne» des cellules de l’ilôt bêta du pancréas responsables de la sécrétion d’insuline et des complications reliées aux métastases au foie qui le tua.

On peut se poser des questions quant au lien entre ce cancer et l’ingestion de sucres de fruits (principalement le fructose). Selon-moi, il n’y en a aucun si on mange le fruit entier et la science ne cherche pas la bonne réponse, mais voici ce qu’une étude de l’American Journal of Clinical Nutrition à démontrée:

une évidence d’un plus grand risque de cancer du pancréas avec une grande consommation de fruit et de jus mais non avec une grande quantité de sodas

Les boissons gazeuses remplies de sucres raffinés et sirops, sont moins dangereuses que le fructose contenu dans les fruits parce que ce dernier est lié à une augmentation du cancer ? Pardon ai-je bien lu ? On ne parle pas de fructose raffiné comme dans toutes les autres recherches scientifiques qui comparent les effets d’un sucre raffiné, envers un autre et concluent qu’ils sont tous similaires et mauvais pour la santé. Ou bien de sucres qui proviennent de plantes transgéniques (Maïs), de canne à sucre ou isolés de betterave et peuvent contenir des résidus de solvants ou réactifs chimiques. Non, on fait bien référence au jus de fruits et aux fruits.

Selon eux, on dirait que la seule différence entre le soda et les fruits, c’est le fructose qu’il contient. Un sucre naturel et à plus faible indice glycémique que le sucre raffiné de Glucose/fructose ou le «high fructose corn syrup»; des sirops industriels connus pour leur haut niveau de stress sur l’insuline et pouvant induire l’obésité et le diabète de type 2 sur presque 1/3 de la population Américaine présentement. Et il y a aussi l’orange en cause du cancer (yellow-orange fruit):

When total fruit intake was divided into citrus fruit or yellow-orange fruit, the intake of yellow-orange fruit was positively associated with pancreatic cancer risk among normal-weight participants… (Lorsque le total des fruits ingérés sont divisés tels les agrumes ou fruits oranges, la consommation de ces derniers était associée positivement avec un risque de cancer pancréatique dans le groupe de participant au poids normal)

To determine whether the association was limited to fruit, we also investigated jointly the trends for fructose from fruit, soda, and other sources. All trends were positive and nonsignificant. Therefore, the association with fruit may be due to the fructose content of fruit or another factor. ( Afin de déterminer si l’association était limitée au fruits, nous avons aussi investigué les tendances de l’effet du fructose provenant des fuit, du soda et d’autres sources. Toutes les tendances étaient positives et non significatives. Pour cela, l’association aux fruits pourrait être due au fructose contenu dans ce dernier ou à un autre facteur)

Alors c’est clair pour eux mais pas pour moi. Cela pourrait être dû au fructose ou bien «un autre facteur» concluent-ils ? Nulle part l’étude ne fait mention de pesticides ou de ses résidus et ses effets potentiels sur les organes et sur le pancréas! Pourtant, plusieurs de ces produits chimiques ont des effets toxiques sur l’homme: cancers, dérèglement du système hormonal et nerveux, irritation des yeux de la peau est des poumons et la preuve est faite qu’on en retrouve une trop grande quantité dans nos aliments de France et trop souvent au Québec. Une telle conclusion serait-elle trop pertinente et vaut-il mieux une conclusion qui encourage la consommation de boissons gazeuses pour attirer les lecteurs et nombreux consommateurs à continuer ce qui les rend malades et remplir les poches des grandes entreprises?!

Il n’ont pas lu cette étude de l’American Heart Association apparemment, qui explique très bien que les produits avec sucre ajouté, comme les boissons gazeuses et les boissons ou jus non purs, causent des maladies importantes ! Diabète chez les jeunes enfants, obésité, maladies cardio-vasculaire et j’en passe. On ne parle pas de fruit frais dans cette dernière étude. Le sucre c’est mauvais et on le sait depuis longtemps. Les aliments entier eux ne sont pas dans la même catégorie car ils ne contiennent pas seulement du sucre. Demandez à un diabétique ce qu’il préfère entre 1 pomme et 1 boisson gazeuse pour voir.. La boisson gazeuse et c’est une piqûre d’insuline presque assurée.

Selon moi, mon hypothèse est que ce sont les pesticides qu’ils faut sonder et que c’est eux qui causent des maladies et cancers et non le fructose des fruits consommés. L’exemple de jus d’orange pressé comme augmentant le cancer  peut s’expliquer car on le presse au complet avec sa pelure externe qui sous l’effet de la pression perd des huiles essentielles qui dissolvent les résidus de pesticides et les concentrent. Les chercheurs de cette études ont peut-être pris leur diplôme dans une boîte de Cracker Jack mais Hello! les boissons gazeuses contiennent du fructose à la tonne dans le sirop qu’ils utilisent (42% fructose à 95% pour le high fructose corn syrup) ainsi que du fructose libre !

Une seule boisson gazeuse cola contient entre 35 à 42 grammes de sucre et la moitié est du fructose, ce qui représente environ 5 à 6 carrés de sucre et 20 grammes de fructose (total de 12 carrés de sucre) alors que 1 tasse de fraise contient seulement 10 à 12 gramme de glucides naturels. Je dis glucides car il s’agit de plusieurs composés: glucose, mannose, fructose et autres ainsi qu’une multitude de composés anti-oxydants, des fibres, vitamines et minéraux et bien plus pour ralentir son absorption par le corps et l’augmentation du sucre dans le sang.

Quelques clic sur Pubmed, site de recherches scientifiques, avec les mots clés «strawberries sugar» et vous trouverez plusieurs recherches démontrants les avantages de la fraise sur le contrôle et l’abaissement du sucre sanguin, ayant des propriétés anti-cancer etc.. Alors que le Cola à récemment été mis en quanrantaine par l’état de la Californie car le colorant caramel qu’il contient pour la couleur et une composante du goût pourrait être cancérigène (4-methylimidazole) !

Morale de cette histoire, vous pouvez continuer de manger des fruits mais lavez et rincer toujours vos fruits à l’eau vive avant de les consommer. Il existe quelques savons pour fruits à vaporiser sur le marché, mais la meilleure technique reste de rincer les fruits à l’eau vive tiède dans un grand bol et un soupçon de petite vache (bicarbonate de soude), on brasse et on fini par de l’eau froide. On peut aussi faire tremper les fruits (fraises et bleuets) dans un bol d’eau froide 5 minutes avant de les dévorer. L’eau tiède diminue plus les résidus de composés chimiques, volatils ou non, de la surface des fruits et des agrumes. Un léger brossage de vos légumes aide aussi.

Mes recommandations

DIVERSIFIEZ votre nutrition et mangez de tout, ne faites-pas comme Steve Jobs. Avec tous ces produits chimiques dans les petits fruits, je recommande fortement de manger plus de légumes pendant la saison hivernale ou hors-saison fruitière. Les légumes sont généralement moins exposés à ces produits chimiques et on les manges généralement bouillis ou cuits ce qui réduit considérablement les toxines, sucres et acides organiques. Exceptions faites des légumes en feuilles, persil, céleri et brocoli que je recommande biologique en tout temps. De plus, il se conservent généralement plus longtemps au réfrigérateur que leurs homologues réguliers !

Je suggère fortement de manger des petits fruits en SAISON et de les acheter de PRODUCTEURS LOCAUX dans un marché puisque pendant l’hiver, l’importation de ces fruits encourage l’utilisation de produits chimiques afin de protéger les fruits des moisissures et parasites durant le transport par train. Aussi, si possible, demander SYSTÉMATIQUEMENT aux cultivateurs quels types de traitement chimique ses fruits et ses sols reçoivent avant et après la récolte. Ce faisant, le cultivateur sera au fait que vous êtes un consommateur averti et qu’il doit se préoccuper de l’innocuité de ses produits alimentaires afin de maintenir la confiance des acheteurs à long terme. Car même au Québec, les fruits sont souvent plus contaminés que ceux qu’on importe selon un article du journal le Devoir.

Favorisez les fruits organiques de temps à autres l’hiver surtout, même si ils sont plus chers vous apprécierez leur saveur plus vraie dès la 1ère bouchée car ils contiennent généralement très peu ou pas de résidus chimiques ! Et n’oubliez-pas de réduire votre consommation l’hiver étant donné le froid présent et notre moindre exposition au soleil !

En finale, soyez vigilants et ne laissez-pas vos jeunes enfants manger les petits fruits ou y toucher sans les rincer au préalable et assurez-vous que vos mains sont lavées à l’eau tiède avec du savon après manipulation et avant de les dévorer !!

Votre smoothie sera finalement presque sans danger et au moins vous serez bien informés et vous aurez minimiser les impacts négatifs sur votre santé

 

Liens intéressants pour votre information:

Mon article sur les pesticides dans l’industrie d’ici et d’ailleurs

Étude sur le cancer pancréatique  »probablement causé » par des jus et le sucre comparé aux boissons gazeuses.

http://ajcn.nutrition.org/content/86/5/1495.full

Codex sur les informations de pesticides

http://www.codexalimentarius.net/pestres/data/commodities/index.html

Article Steve Jobs et son alimentation spéciale

http://www.psychologytoday.com/blog/naughty-nutrition/201201/ivegetarian-the-high-fructose-diet-steve-jobs

Bilan des ventes de pesticides au Québec pour 2009

http://www.mddep.gouv.qc.ca/pesticides/bilan/bilan2009.pdf

Article journal le Devoir: «Pesticides: le portrait québécois est peu reluisant»

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/153804/pesticides-le-portrait-quebecois-est-peu-reluisant

Pesticides et détails pertinents

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide

Laisser un commentaire