Le secret des secrets

Incroyable mais malheureusement vrai: Le succès commercial d’une grande entreprise agro-alimentaire est souvent relatif à la quantité d’additifs que le produit vendu contient pour en assurer sa survie tablette et son appréciation gustative auprès des acheteurs. Vous avez bien lu, souvent, ce n’est pas la qualité et la sécurité des ingrédients ou la fraîcheur qui comptent en premier mais les profits et la survie.

Les grandes entreprises l’ont compris assez rapidement. Du même coup, certains additifs réduisent le coût de production final, en minimisant la quantité de matières premières de qualité et on tente ensuite de se rapprocher du produit original par différentes formulations complexes et non-naturelles aidé par des groupes tests et dégustation à l’aveugle. On obtient souvent un produit plus parfait(comme dans le cas des yaourts), plus goûteux que le naturel et le consommateur s’habitue rapidement à cette  »dénaturation savoureuse »(comme les bouillons et croustilles).. Ce dernier choisit cela malgré lui car il se fie au goût uniquement bien souvent dans ses choix. Pourtant, la nature n’a pas créer ces saveurs, textures et produits si «addictifs» de synthèse ou issu d’industries connexes chimiques.

Bien sûr il y a des règlements et lois à suivre par le gouvernement ainsi que des limites d’additifs maximales à ne pas dépasser pour chacun..mais il y a tellement d’additifs différents que le produit peut en contenir 10 même si 2 suffiraient…Pire encore, le gouvernement ne teste pas les produits sur une base régulière et les contrôles diminuent alors que les Alimenteurs peuvent changer la recette plusieurs fois et utiliser à outrance certains additifs sans limites de dosage comme le Glutamate monosodique par exemple. Ce dernier est surutilisé dans les bouillons, croustilles et craquelins de toutes sortes et donne la saveur Umami, le 5e sens de la langue. On retrouve du Glutamate naturellement dans une multitude d’aliments naturels et il n’y a aucun problème, mais celui qu’on retrouve dans les aliments transformés est beaucoup plus concentré et dérivé de protéines végétales hydrolysées ou de fermentation et acidification par acide fort. Ses effets sur la santé sont très controversés et avec raison. Des effets secondaires tels maux de têtes, problèmes intestinaux et autres ont étés reportés dans la société. Les gens sensibles le savent immédiatement. Ce qui est le plus marquant c’est que ce composé ne sert pas seulement à donner un bon goût  »viandeux » et à faire saliver et les entreprises le savent que les ventes vont de pairs:

Le glutamate, forme ionisée de l’acide glutamique, est le neurotransmetteur excitateur le plus important du système nerveux central. Son action est contrebalancée par les effets inhibiteurs du GABA dont il est d’ailleurs, le précurseur principal. Lorsque l’équilibre est rompu et que la concentration en glutamate atteint un niveau excessif dans la fente synaptique, il peut hyperstimuler les neurones et provoquer leur mort.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_glutamique

C’est un excitateur! Alors on peut croire que le cerveau retient l’expérience lors de la consommation un peu comme une drogue qui fait un  »Hi » .

On sait que plusieurs nouveaux produits alimentaires sortent chaque année, quelle est la proportion de ceux qui se vendent encore ? Moins de 5% des nouveaux produits survivent. Ce n’est pas dû uniquement aux additifs c’est évident. Le coût de production, distribution, espace tablette en épicerie $$ et de marketing d’image de marque c’est pas rien. Pour des petites entreprises locales qui désirent mettre en marché des produits de qualité, plus périssable sans agent de conservation et coûteux à produire, c’est presque impossible de combattre les Alimenteurs avec leur pouvoir d’achats et leur secrets industriels de formulations et d’additifs bien gardés.

D’autres secrets industriels seront révélés sur ce blog: pesticides, conditionnement alimentaire, corruption chimique agroalimentaire et gouvernementale, nourriture pour animaux de ferme en j’en passe. Alors restés branchés pendant que je fais mes recherches et à bientôt.

MSD

Laisser un commentaire