Cancers, obésité par phtalates et Bisphénol A; les disrupteurs endocriniens dans notre nourriture et notre environnement

On le sait maintenant et c’est démontré hors de tout doute que les matières plastiques et dérivés de pétrole causent des maladies et problèmes de santé graves. Ils sont partout; eau du robinet par la rencontre de tuyaux plastiques en PEX, emballages, plats de plastiques, tartinade grasse, boissons gazeuses, cosmétiques, matière textile tels tapis et sofas, étuis de dvd, peinture résidentielle.. Que faire et quels sont les impacts de ces composés sur notre santé par l’ingestion et le contact avec la peau et notre corps à long terme ? Soyez concerné par les experts.

Selon des chimistes spécialisés en la matière , c’est plus de 100 000 substances pétrochimiques qui peuvent migrer dans nos aliments comme le démontre le vidéo suivant que je vous recommande fortement d’écouter au complet ainsi que la partie 2: Arte L’emballage qui tue .

Des plus important, notons les plastifiants, additifs qui rendent les plastiques flexibles tels les phtalates. Prenons le Nutella, tartinate aux noisettes très connue. Les tests réalisés en France démontrent qu’elle contient une quantité inquiétante de phtalate toxique, le DEHP (bis 2-ethylhexyl pftalate) qui peut rendre stérile. C’est un plastifiant contenu dans un plastiquesupposément sécuritaire le PETE (1). On retrouve les phtalates  dans les bonbons, bouteilles de cola, sucreries et même le lait microfiltré. Ces derniers causent des dérèglements hormonaux et induisent la stérilité MASCULINE ! Selon les andrologues tels le Docteur Neils Jorgensen, 50% des spermatozoïdes deviennent peu mobiles incompétents avant la stérilité! Il y a aussi selon lui des problèmes d’atrophie testiculaires, qui se traduit par une réduction du sperme produit. Comment se fait-il qu’on en mange ? Le plastifiant migre de l’emballage au produit lorsque ce dernier est rempli à chaud dans le contenant de plastique ou stérilisé à chaud après l’emballage ou lors de sa transformation avec le contact de machines. Plus le produit est gras et huileux, plus il y aura de phtalates largués et présents dans l’aliment et toxique. Et de toute façon le Nutella est un très mauvais choix alimentaire contenant de l’huile de palme hydrogénée et beaucoup de sucre raffiné.

Le Nutella n’est pas le seul, le fameux beurre d’arachides vendu en pot de plastique est à bannir. Achetez ceux en verre uniquement et les beurres naturels non-hydrogénés.

Les pellicules d’emballages alimentaires de toutes sortes en contiennent aussi, surtout lorsqu’elles sont chauffées au micro-ondes ou en présence d’huile chaude on retrouve parfois jusqu’à une quantité 500 000 fois supérieure aux limites imposées par les agences sanitaires. Les phtalates imitent les oestrogènes et ils sont «xénoestrogènes» et s’acculument dans l’organisme à long terme et causent des dégâts irréparables. C’est pourquoi ce n’est pas la faible contamination qui compte, il faut un gros 0 de ces produits et demander des plastiques digestifs et biodégradables sans danger et sans plastifiants. Mieux encore, les éliminer.

Selon Réseau environnement santé et l’article suivant,

« 98% des études scientifiques sur le sujet montrent que les phtalates induisent des effets délétères chez l’homme et l’animal. »

..ce n’est pas « la dose qui fait le poison », disent les scientifiques, mais plutôt l’exposition multiple et permanente à ces substances qui fait courir un risque à long terme, ce qu’ils appellent « l’effet cocktail ».

L’effet cocktail, c’est une notion que les industriels qui commercialisent ces toxines veulent garder secret. Les tests obligatoires sur la santé, pour une infime proportion de produits toxiques utilisés, ne dosent qu’un seul constituant chimique sur le corps humain ou les rats de laboratoire afin d’établir la dose quotidienne maximale d’exposition «à faible risque»! Lorsqu’on test un mélange plus réaliste des réels contaminants présents, il faudrait réduire les doses quotidiennes recommandées par 100 et même par des milliers de fois pour le même risque de santé ! L’Europe a d’ailleurs interdit six d’entre eux dans les articles de puériculture, huit dans les cosmétiques. Fin août, la ministre danoise de l’Environnement, Ida Auken, a créé la surprise en décidant d’interdire quatre phtalates (DEHP, DIBP, DBP et BBP). Un pas en avant.

Parlons aussi du BPA (Bisphénol-A), xénoestrogène et écotoxique pour les poissons et banni en 2006 en France dans les biberons pour enfants. Ils causent des allergies et l’obésité enfantine par la stimulation de formation de cellules graisseuses ainsi que des problèmes endocriniens, augmentent le risque de cancer, de malformations congénitales internes, problèmes de fertilité et favorisent directement le diabète ! On le retrouve dans la machine à Café Keurig populaire utilisant des dosettes de plastique, factures de papier thermale du supermarché et autres. On se contamine au contact cutané ou ingestion.

Les dosettes de café sont en plastique numéro 7 non recyclable, classé AUTRE ou polycarbonate, leplastique 1 PETEcontiennent des phtalates et Bisphénol tout comme certains pots de compote de pomme, plats pour bar à salade noir de votre restaurateur et autres plastiques et contenants.. Mais la machine elle-même contient du Bisphénol-A et elle est 100% plastique et chaufée avec du café qui contient de l’huile naturelle !! Voici la réponse de Keurig à ce problème:

We do use a variety of plastics in our Brewers and some contain BPA. However, as you may be aware, the FDA recently reviewed its safety standards associated with BPA and has, again, affirmatively stated that products containing BPA currently on the market are safe.. Nous utilisons plusieurs variétés de plastiques dans notre machine et certains d’entres-eux contiennent du BPA. Par contre, comme vous le savez peut-être, le FDA a récemment revu les standards de sécurité associés au BPA et réaffirmé que les produits contenant du BPA sur le marché étaient sécuritaires..

Le FDA a augmenté les limites afin de ne pas retirer des millions de dollars de produits sur le marché et créer une crise économique et un froid commercial importantFait à noter, certaines conserves de nourriture en métal contiennent aussi du Bisphénol A dans la résine blanche à l’intérieur; tomates en dés, légumineuses, ravioli en conserve, maïs. On en retrouve aussi dans les produit laitiers transformés et filtrés, protéines concentrées en poudre pour culturistes et biberons pour bébé. (ce dernier pas interdit au Canada et on le substitue par un autre Bisphénol-S de structure similaire..)

J’espère seulement que vous ferez des bons choix. Finalement, selon-moi, aucun plastique n’est sécuritaire s’il est chauffé, en contact avec des aliments gras, congelé ou sous une lumière ultra-violette. Nous savons qu’ils sont polluants à produire, non écologique mais ce n’est qu’une question de temps avant que la science prouve qu’ils sont tous dangereux!

Voici comment vous protéger :

  • Votre nouvelle maison ou nouveau condo,filtrez l’eau du robinet avec un filtre haut de gamme ou sinon laissez l’eau couler 1 minute le matin avant de remplir votre verre (réduction directe du chlore accumulé dans la résine et des plastifiants)
  • Ne mangez plus de Nutella ni de beurre d’arachide en pot de plastique. Prenez ceux en verre. (Marque Natur ou Nuts to nuts)
  • Évitez les boissons gazeuses (RÉSINE TRANSPARENTE)et les produits alimentaires en contact direct avec le plastique et les conserves ci-haut mentionnées avec résine blanche à l’intérieur.
  • Faites votre propre café maison avec un Bodum en verre (FRENCH PRESS), un filtre permanent ou en papier à usage unique ou une machine résidentielle certifiée sans BPA ni phtalates avec récipient en verre ou acier inoxydable(RARE).
  • Achetez des plats en verreavec couvercle en plastique sans BPA pour stocker vos aliments.
  • Ne chauffez pas votre nourriture au micro-ondesdans un plat de plastique ou de styromousse ni le biberon pour bébé plastique no 7. Utilisez un chaudron ou une tasse de céramique.
  • Évitez les cosmétiques et produits de beauté odorants, tels que discuté dansmon article, ils sont bourrés de xénoestrogènes.
  • Ne pas réutiliser les bouteilles d’eau vides.
  • Ne pas utiliser de verres de plastiques ou Styromousses pour les liquides chauds, acides ou gras.
  • MANGEZ BEAUCOUP DE BONS GRAS (huile olive extra vierge pot de verre, coco, noix), DE PROTÉINES NATURELLES PROVENANT D’ALIMENTS BIOLOGIQUES DE PRÉFÉRENCE ET FAITES DU SPORT !!Cela «solubilise» ces produits toxiques et aide à les éliminer lentement de votre corps par l’exercice et l’activation de vos organes (selon analyse urine et sanguine des Plastifiants), les protéines aident à détoxifier tout cela!

Voilà, c’est votre santé à vous d’y songer ! PARTAGEZ CET ARTICLE SUR FACEBOOK !

Laisser un commentaire