Vérifiez bien la provenance de votre boeuf «Canadien» et son grade avant d’acheter

Il m’arrive de regarder les spéciaux sur le boeuf au supermarché. Toutefois, il est excessivement rare que j’en achète là-bas car je préfère la viande de mon boucher d’où je connais la provenance, la tendreté et la qualité qu’il me vend. De plus, elle est au même prix à l’année et souvent moins chère que pour le prix régulier du supermarché de la viande dite AAA. Surtout j’évite de manger de la vache laitière en fin de vie étiquetée et déguisée comme du boeuf en spécial ! Et oui le boeuf en spécial au supermarché peut être de la vache, moins tendre et plus coriace et on ne met pas d’étiquette spécifique pour vous le dire. Ordinaire pour les coupes à griller, on pourrait l’acheter en connaissance de cause pour nos bouillis à moindre prix mais ce ne serait pas aussi profitable pour les vendeurs voyons..

Revenons donc au boeuf. Il y a 3 choses à vérifier avant d’acheter:

  1. La provenance (Canada ou États-Unis)
  2. L’alimentation et le type de bovin (foin ou Maïs, Angus ou bouvillon ou autre)
  3. L’apparence et le classement ou Grade (Prime, AAA, AA, A)

Premièrement, je préfère de loin et je vous recommande le boeuf Canadien, mais prenez garde car certain magasin IGA et d’autres magasins de vente en gros que j’ai visité mettent des étiquettes de boeuf Angus 100% Canadien sur des filets mignons ou morceaux de boeuf USDA Américains emballés en sac et pas AAA du tout ! De la vraie fraude!

Il faut aussi savoir que le classement du boeuf Américain n’a rien avoir avec les critères Canadiens. Selon Canadabeef, le boeuf d’ici est classé avec plus de critères de qualité quant aux carcasses de maturité jeune, mais similairement pour le persillage à celui des États-Unis.

J’aimerais attirer votre attention sur le fait que le boeuf Canadien provient de jeunes bovins uniquement et que ceux Américains acceptent les coupes de chair foncées sont acceptée aux États-Unis pour presque tous les grades, le gras jaune(maïs), musculature déficiente et de la chair molle. Tous des indices d’animaux en mauvaise santé et mal nourris et d’un mauvais processus de transformation en viande. Les bovins de classe B peuvent aussi avoir jusqu’à 42 mois, ce qui rend les tissus conjonctifs plus dur et donc la tendreté n’est pas extra.

Donc, avec le boeuf Canadien, vous avez plus de chance d’obtenir une bonne alimentation et un meilleur soin pour l’animal et non une nourriture à base de maïs transgénique qui rend le boeuf malade et encourage les bactéries résistantes E-Coli dans le produit fini. Un boeuf doit sortir dehors et sa diète doit comprendre beaucoup de foin et le moins de maïs possible. Posez la question à votre boucher au niveau de l’alimentation des bovins et du type qu’il vous offre. Un boeuf Angus a une saveur subtilement différente pour les non initiés et n’est pas offerte partout. La viande Canadienne est donc un meilleur achat pour la conscience et la nature en général car c’est un produit d’ici.

J’aime bien la viande de charlevoix ou la V.S.C (Viande sélectionnée des Cantons) ou le boeuf biologique qui est plus cher. Un VSC AA par exemple est à mon avis aussi tendre et plus savoureux qu’un typique AAA du supermarché et se vend au même prix pour le filet mignon. Il y a donc un 4e critère et c’est la saveur ! Oui, un bon boeuf est juteux, sans arrière goût acide en bouche et légèrement relevé en goût de boeuf naturel!

Pour le faire cuire, n’oubliez pas de saisir les pièces de viandes et rôti avant de les mettre au four et de laisser les steak tiédir sur votre comptoir avant de les cuire au Barbecue! Votre cuisson sera plus rapide et la viande gardera mieux son jus.

Donc, faites le détour au boucher et posez des questions! Il y a une grosse différence à mon avis en terme de saveur et elle est mince au niveau du prix.

Bon appétit!

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *